Comme vous le savez peut être, le Bac Sucré a commencé depuis mardi (16 juin 2015). L’objectif de cette opération, soutenue par la Mairie du VII° arrondissement de Paris, est de célébrer le sucre sous toutes ses transformations. Pour cela, 16 grands pâtissiers et chocolatiers qui peuplent la Rue du Bac, vont organiser des démonstrations de leur savoir faire. Parrainée par Philippe Conticini, l’une des principales icônes de la gastronomie française, cet événement promet d’être intéressant.

Etant un grand gourmand, je ne pouvais pas manquer cet événement. Je me suis rendu aujourd’hui dans la Rue du Bac et je vais vous présenter toutes les merveilles que j’ai pu découvrir.

Chapon Chocolatier

Commençons par Chapon Chocolatier que je ne connaissais pas avant de passer devant sa boutique au 69 Rue Du Bac. Durant toute cette semaine, des dégustations de mousse au chocolat pour les grands et sucettes au chocolat pour les enfant (dommage je suis déjà trop grand…) sont organisées dans cette petite boutique.

Mousse au chocolat des Chocolatiers Chapon

Ce chocolatier est une des rares personnes a fabriquer son chocolat lui même. Son ingrédient de base est la fève de cacao. Il la travaille jusqu’à obtenir ces fabuleux chocolats vendus dans la boutique. La dégustation m’a semblé un peu courte mais très intéressante. Le chocolat que j’ai gouté était particulièrement bon (et pourtant j’en ai déjà gouté un certain nombre…). Par contre les sucettes que j’ai vu en boutiques ne me paraissent pas adaptées aux adultes. Elle ne me semblent pas gourmandes comme le sont leurs mousses au chocolat.

Sucettes des Chocolatiers Chapon

Dalloyau

Cette petite dégustation de chocolat m’ayant ouvert l’appétit, j’ai continué ma promenade en descendant un peu plus cette rue paradisiaque. Les Chefs Dalloyau, qui participent eux aussi à l’opération ont une petite boutique qui a attiré mon attention. J’ai été un peu déçu par la vitrine qui ne mettait en avant que les tartes salées et autres produits non sucrés. J’ai rapidement regardé leurs belles viennoiseries avant de passer mon chemin. Les chefs Dalloyau sont très bons, dommage que l’image de cette marque soit un peu vieillissante.

Les viennoiseries des Chefs Dalloyau

Jaques Genin

A l’angle de la prochaine rue, je trouve une boutique qui me redonne le sourire. Du chocolat ! J’étais presque déjà en manque de son goût si addictif. Heureusement, Jaques Genin, propose de déguster différents chocolats vendus en boutique. Je me laisse tenté par ce qui me semble être une truffe. Surprise, le coeur fondant que j’attendais est en réalisé un coeur croquant à base d’amande. Les autres chocolats servis sont également délicieux (oui je les ai aussi testé mais c’est seulement par pur professionnalisme je vous l’assure…).

Truffes au chocolat de Jaques Genin

Pâtes de fruit de Jaques Genin

Me voyant prendre des photos comme un touriste. La vendeuse attire mon attention sur les différentes pâtisseries proposées. Je dois avouer qu’elles sont particulièrement belles et me donnent envie.

Pâtisserie de Jaques Genin

La Pâtisserie des Rêves

La Pâtisserie des Rêves, boutique de Philippe Conticini, m’était déjà familière. J’ai eu l’occasion de goûter leur charlotte au chocolat et leur gâteau au chocolat noir. Ils sont bons, je ne peux pas le nier. Cependant je trouve le chocolat moins présent en bouche. Je le trouve trop peu sucré. Peut être n’ai-je pas le palais assez développé ou peut-être est-ce juste une question de goût.

Ce que j’aime dans cette pâtisserie c’est la façon dont sont présentés les gâteaux. Ils sont sous de grosses cloches en verre, on peut tourner autour et les voir sous tous les angles. C’est une présentation très moderne et plutôt originale.

Les gâteaux de la Pâtisserie des Rêves de Philippe Conticini

Angelina

J’ai voulu garder mes deux coups de coeur de la journée pour la fin de cet article. Parlons d’abord d’Angelina. Ma copine, particulièrement fan de Mont Blanc, souhaitais par dessus tout goûter leur version si connue et appréciée. Il se trouve justement qu’Angelina a créé pour le Bac Sucré un Mont Blanc avec un coeur framboise (la vendeuse m’assure que c’est un succès sans précédent). Mais comment choisir face aux deux autres versions qui semblent particulièrement délicieuses elles aussi (le Mont Blanc classique et le Mont Blanc praliné). Finalement je me décide pour le Mont Blanc praliné. Je ne sais pas comment sont les deux autres mais celui-ci était tout simplement délicieux !

Les Monts Blancs d'Angelina
de gauche à droite (Mont Blanc classique, Mont Blanc praliné, Mont Blanc coeur framboise)

Je prends quand même le temps d’admirer le reste de leurs superbes pâtisseries avant de quitter la boutique. J’ai un autre coup de coeur pour la Flore avec sa mousse vanille, et son coeur framboise mais cette fois je ne vais pas craquer (je reviendrai !).

La Flore d'Angelina
La Flore
Le Negresco d'Angelina
Le Negresco

Des Gâteaux et du Pain

Rien que le nom de cette boutique me fait envie. J’aimerais que ce soit l’intitulé de tous mes repas. Des Gâteaux et Du Pain c’est le nom de la boutique de Claire Damon. Cette boutique a été mon coup de coeur du jour. La pièce est assez sombre, peinte en noir avec beaucoup de jeux de lumière (des miroirs des spots…). Les pâtisseries sont vraiment bien mises en valeur. Elles sont extrêmement colorées, les fruits sont magnifiques, c’est un pur bonheur pour les gourmands mais aussi pour les photographes. Je suis entré deux fois dans cette boutique tellement j’ai été sous le charme. Les créations de Claire Damon sont pointues et pleines d’émotions.

Pâtisserie de Claire Damon

Il me reste maintenant à faire mon choix parmi ces pâtisseries. Je me suis vite orienté vers celle portant le doux nom de « J’adore la fraise » (ça tombe bien, moi aussi !). Ce dessert est une pure merveille, je ne peux que vous le conseiller.

J'adore la fraise

Cette boutique vend également du pain et des viennoiseries. Mais si vous avez l’audace d’y entrer, je vous met au défi de ne sortir qu’avec du pain.

Viennoiseries de Claire Damion

Cette promenade fut pour moi un très bon moment. J’ai découvert de merveilleuses pâtisseries et discuté avec certains chefs. Il manque tout de même Cyril Lignac. Il aurait tout à fait sa place dans un telle rue.

J’espère que cette opération sera renouvelée (et améliorée) l’année prochaine. C’est une très bonne initiative mais je penses qu’il n’y a pas assez eu de communication autour de cet événement.

Si vous aussi vous y êtes allé, je serais curieux d’avoir votre avis sur les différents pâtissiers présents et sur votre ressenti.